Mot des experts

Améliorer la gestion des actifs et éviter la panne de matériel

Publié par Laura Lee on Jul 5, 2018 12:22:45 PM
Retrouvez-moi sur :

Dans notre dernier billet, « Comment introduire progressivement des solutions IdO dans le secteur industriel », nous avons expliqué comment les solutions Internet industriel des Objets (IIoT) peuvent aider à améliorer la gestion des actifs et renforcer l’efficacité opérationnelle. Aujourd’hui, nous nous pencherons sur le processus d’entretien en tant que facteur supplémentaire dans l’atteinte des objectifs d’affaires.

Les fabricants d’aujourd’hui cherchent des moyens d’augmenter leur chiffre d’affaires, de diminuer leurs coûts totaux et d’harmoniser les activités d’exploitation avec les objectifs stratégiques de l’entreprise. La visibilité approfondie du portefeuille d’actifs est nécessaire pour réaliser ces objectifs. L’époque des surplus de stocks de réserve, de pièces de rechange ou de ressources est révolue : c’est une approche qui, financièrement, n’est plus viable ni acceptable. L’efficience est désormais un facteur essentiel à la survie des entreprises.

L’industrie de la fabrication compte parmi celles qui reposent le plus sur les actifs; en fait, le suivi et la surveillance des actifs tout au long de la chaîne d’approvisionnement revêtent une importance cruciale. Pourtant, un grand nombre d’entreprises ne considèrent pas que le suivi des actifs est prioritaire et voient leur efficacité opérationnelle plombée par des interruptions de service et des retards de livraison. Pour ajouter à la complexité du processus, les fabricants doivent souvent surveiller les activités d’exploitation de multiples installations.

Gestion des actifs dans l'industrie manufacturière

Les avancées technologiques permises par les solutions Internet industriel des Objets (IIoT) industrielles (capteurs, contrôles, communications sans fil, intelligence distribuée) offrent de nouvelles capacités en matière de prévision, de réaction et de transmission d’informations en temps réel aux équipes d’exploitation. Il s’agit d’une excellente occasion d’optimiser l’entretien et le rendement des actifs tout en adoptant une approche d’affaires intégrée.

Augmenter la visibilité de vos actifs pour améliorer la gestion du cycle de vie

En renforçant la visibilité du rendement de leurs actifs, les fabricants peuvent en améliorer la gestion globale. Le recours aux outils d’automatisation modernes et aux pratiques exemplaires procure plusieurs avantages :

  • Agilité opérationnelle augmentée
  • Atteinte des objectifs en matière de sécurité
  • Fiabilité augmentée
  • Atteinte des objectifs d’affaires
  • Optimisation des dépenses en immobilisations
  • Atteinte des objectifs de réduction des coûts

L’aspect le plus exigeant de la gestion des actifs est d’assurer le contrôle d’un éventail d’actifs sans créer une charge de travail administratif qui aura un impact négatif sur les résultats financiers. Des actifs mal gérés et sous-performants peuvent entraîner d’importants problèmes :

  • Interruption de la production causée par les temps d’arrêt à cause de la défaillance de l’équipement
  • Clients insatisfaits en raison des retards de livraison et des commandes non traitées
  • Dépenses de réparation et de remplacement d’équipements défectueux non budgétisées

Assurer la gestion stratégique des actifs et la planification de l’entretien

Afin d’assurer la gestion efficace de vos actifs, vous devez être en mesure de les localiser en tout temps au cours de leur cycle de vie et de déterminer s’ils vous procurent la valeur prévue. En demeurant au fait de l’état de vos actifs en temps réel, vous pouvez planifier et budgéter les réparations, les remplacements ou les mises à niveau requises. Vous pourrez ainsi générer de véritables avantages financiers, entre autres, la prolongation de la durée de vie de vos actifs, l’amélioration de la productivité, la réduction des bris d’équipement et des besoins de dotation.

Comment mettre en œuvre une stratégie d’entretien plus efficace? En passant d’une approche d’entretien réactive, dictée par les urgences, à une approche proactive. L’installation de capteurs, de compteurs et d’autres dispositifs vous permettra de surveiller et de signaler avec exactitude la condition de vos actifs, et de réaliser les analyses de défaillance, le cas échéant. Vous devez définir, organiser et consigner les données qui permettent d’établir l’historique des défaillances et les mesures de rendement. Vous pourrez ainsi simplifier la planification de l’entretien – particulièrement dans un environnement de production complexe – tout en maximisant la disponibilité de vos actifs.

La différence entre l’entretien préventif et l’entretien proactif

L’entretien préventif vise à éviter la défaillance des actifs, tandis que l’entretien proactif cherche à résoudre les causes fondamentales des défaillances. L’approche de l’entretien proactif peut intégrer, entre autres, des facteurs environnementaux, la formation du personnel et l’approvisionnement en pièces de fournisseurs fiables. Elle peut jouer un rôle déterminant dans la réduction des coûts et l’amélioration de la fiabilité et de la disponibilité des actifs.

L’atteinte du rendement optimal des actifs est un processus continu, mais avec un plan clair et les bons outils, vous serez en mesure de produire des résultats concrets et de maximiser la valeur pour votre entreprise.

Si vous avez besoin d’aide pour trouver les bons outils, communiquez avec nous.

Optimisez le processus d’entretien avec la gestion des actifs de l’entreprise

Les appareils connectés, l’analyse de données et la gestion des actifs de l’entreprise transforment le processus d’entretien

Pour en savoir plus : (en anglais seulement)

https://www.ibm.com/internet-of-things/business-solutions/asset-management

Réduisez les interruptions de service prévues et imprévues, de même que les coûts globaux d’entretien des actifs

Gestion et optimisation des actifs IBM

Pour en savoir plus : (en anglais seulement)

https://www.ibm.com/industries/dk-da/manufacturing/solutions/optimize-asset-management.html

Sujets : Manufacturier, IBM Maximo